[BREAKING NEWS] Plants vs. Zombies Garden Warfare Part pour le Far West

Depuis hier, l’excellent Plants vs. Zombies Garden Warfare part pour le Far West avec Zomboss Down, un nouveau pack de contenu téléchargeable GRATUIT. Vous y retrouverez une action toujours plus délirante avec une nouvelle carte Canyon des cactus du mode Jardins et cimetières, huit nouveaux personnages jouables, plus de 200 éléments de personnalisation ambiance western, une limite de niveau augmentée de 20 à 30 pour chaque personnage,… sans oublier des défis inédits à accomplir !  8)

Dans Zomboss Down, les plantes ont descendu le dirigeable du Dr Zomboss et libéré ce faisant des hordes de zombies, qui écument le désert et traversent tant bien que mal les décombres pour atteindre le parcours de golf local. Or ce dernier est aussi une base ultra secrète abritant une armée de cactus… d’où le nom de cette nouvelle carte totalement délirante de Jardins et cimetières : Canyon des cactus.  :p

[CRITIQUE] Alcyon – Le Collier d’Harmonie

Le Collier d’Harmonie est le premier tome d’Alcyon, la nouvelle série d’aventure mythologique créée par Richard Marazano et Christophe Ferreira;)

Synopsis : En des temps lointains, bien avant que Sparte et Athènes ne se livrent une guerre impitoyable, Alcyon et Phoebe partent à l’aventure pour retrouver un collier légendaire, pensant pouvoir ainsi réparer une injustice faite à leur tribu, commandée par leur père respectif. Aidés de Kirilos, un jeune Sparte, les deux amis traverseront la mer Égée, l’Asie Mineure et des endroits où vivent encore nymphes et monstres marins, harpies et griffons, et tant d’autres créatures mythiques…

Ce que j’en pense : Dans ce 1er tome, Christophe Ferreira et Richard Marazano nous entraînent en Grèce pré-antique où deux jeunes enfants (Alcyon et Phoebe) partent à l’aventure à la recherche d’un collier légendaire. Les dessins dynamiques, bourrés de charme et très inspirés « manga » sont servis par un scénario captivant et efficace, dans lequel les éléments s’imbriquent parfaitement. Ce qui donne un mélange de réalisme, mais aussi de mythe, avec tout ce que cela comporte de créatures légendaires et d’actes héroïques…  Bref, vivement la suite !  ;)

[TEST] inFAMOUS Second Son sur PS4

Après deux épisodes qui ont fait le bonheur des possesseurs de PS3, la série inFAMOUS s’exporte désormais sur PS4. Intitulée Second Son et développée par Sucker Punch, cette exclue PlayStation nous promet  depuis des mois de repousser les limites aussi bien techniquement qu’en terme de gameplay… Nous allons donc voir ça dans le test qui suit,… laissez moi juste le temps d’enfiler mon bonnet…  :D

inFAMOUS Second Son

Scénario : Dans une société qui les craint, les porteurs (ou bioterroristes) sont pourchassés sans relâche et emprisonnés par le Département de la Protection Unifiée. Delsin Rowe, petit délinquant de bas étage, découvre qu’il lui est possible d’assimiler les pouvoirs des autres porteurs, ce qui va causer de gros ennuis à son entourage… Il n’a pas d’autres alternatives que de se rendre à Seattle afin de sauver ceux qu’il aime,… mais il devra faire très attention car les choix (en bien ou en mal) qu’il fera modifieront l’avenir de chacun autour de lui…

Graphismes : inFAMOUS Second Son est vraiment magnifique ! Sucker Punch nous offre un jeu superbe où l’action se déroule dans un monde totalement ouvert ! Les rues de Seattle regorgent de milles détails qui apporteront un vrai plaisir à vos petits yeux et la vue depuis les buildings offre un impressionnant effet de profondeur, ce qui en donnerait presque le vertige. Les jeux d’ombre et les effets de lumière, qui varient selon le jour ou la nuit et bien évidement de la météo, sont irréprochables et s’accordent parfaitement aux effets spéciaux qui sont tout simplement bluffants (explosions, pluie…). La modélisation des personnages est criante de réalisme, d’ailleurs Delsin Rowe est incarné entièrement (visage, corps et voix) par Tony Baker (Joel dans The Last of Us et Booker Dewitt dans Bioshock Infinite), grâce à la technologie de la performance capture. Un gage de qualité qui permet au personnage d’afficher son identité : un beau gosse qui se la joue rebelle et toujours là pour placer quelques vannes bien marrantes. Quant aux cinématiques et aux animations, elles frôlent la perfection ! Et dire que la que la console de Sony peut et va nous en donner encore plus dans les mois à venir !

inFAMOUS Second Son

Jouabilité : Rien à redire de ce côté là non plus, inFAMOUS Second Son offre un gameplay précis, fin, agréable et varié en mélangeant action, séquences d’escalades et autres phases de plates-formes. Usant et abusant de pouvoirs destructeurs qui lui permettent de jouer avec l’espace et les déplacements, Delsin affronte le DPU à grands coups de chaînes enflammées, de boules de feu et autres douceurs de la même trempe. Notre héros est également capable d’absorber les éléments qui l’entourent, comme l’électricité ou encore la fumée, pour se dématérialiser afin de passer dans les conduits de cheminée. Mais ce n’est pas tout, il peut également assimiler les aptitudes des autres porteurs afin d’ajouter progressivement de nouveaux pouvoirs à son actif. Bref, on s’éclate comme c’est pas permis !

inFAMOUS Second Son

Durée de Vie : Il m’aura fallu un peu plus d’une quinzaine d’heures de jeu pour obtenir le fameux trophée platine et ainsi aborder le jeu de 2 façons différentes : en bien et en mal ! L’aventure principale en elle même n’est pas très longue mais est remplie de quêtes annexes qui vous permettrons d’éradiquer le DPU de chaque zones de Seattle ! S’ajoute à ça, les missions « PaperTrail » qui vous occuperont quelques heures de plus.

inFAMOUS Second Son

Bande Son : Les bruitages et les thèmes musicaux font leur travail avec beaucoup de talent. Mention spéciale aux doublages FR ! D’ailleurs, une fois la console éteinte, la musique principale résonnera encore dans votre petite tête ! Ah si autre chose, l’usage des haut-parleurs sur la DualShock 4 est très intéressante…  ;)

inFAMOUS Second Son

Conclusion : Grâce à sa réalisation artistique ultra soignée, son gameplay agréable et varié et son ambiance de dingue, inFAMOUS Second Son s’impose sans hésitation comme LE jeu à posséder sur sa PS4 !

inFAMOUS Second Son

J’attend avec impatience les DLC pour pouvoir continuer cette aventure palpitante !  8)

[BREAKING NEWS] The Last of Us Remastered sur PS4

Et voilà, c’est officiel ! L’excellentissime The Last of Us sortira bien sur PS4 cet été en version Remastered en 1080p les amis !

Cette édition proposera des graphismes en 1080p et inclura aussi :

  • L’extension solo Left Behind
  • Le pack de maps multijoueur Territoires Abandonnés
  • Le pack Territoires Récupérés (plus de détails à venir bientôt)

Sachez aussi que ceux qui pré-commanderont The Last of Us Remastered sur PS4, recevront ces bonus exclusifs :

  • 100 points XP à utiliser en mode Factions
  • 2 skins spéciaux pour Joel et Ellie qui seront débloqués quand vous aurez terminé la campagne solo
  • Vitesse de crafting améliorée (campagne solo)
  • Vitesse de soin améliorée (campagne solo)
  • Vitesse de rechargement d’un 9mm améliorée (campagne solo)
  • Capacité du chargeur de fusil améliorée (campagne solo)

[TEST] Thief sur PS4

Dix ans, dix ans que nous autres, fans d’infiltration, attendons le retour de Thief ! Alleluia mes frères, Square Enix nous a entendu et pour son grand retour, la série fait table rase afin de repartir sur de bonnes bases en nous proposant ce reboot ! Alors faites bien attention à vos effets personnels en lisant le test qui suit !  8)

Thief

Scénario : Après une longue absence, Garrett le maître voleur quitte l’ombre pour retourner dans sa ville… Mais un fléau mystérieux s’est abattu sur cette cité où la milice du Baron Watch règne par la peur et l’oppression. Sous l’égide d’Orion, la voix du peuple, les citoyens se soulèvent dans une révolution sanglante. Et si Garrett (cigarette…m’okay elle était facile celle là…) ne peut faire confiance qu’à ses talents de voleur alors qu’il chevauche la frontière entre les politiciens et le peuple, il découvrira un terrible secret qui pourrait bien  bouleverser son existence et faire voler son monde en éclats…

Graphismes : Un soin tout particulier a été apporté à Thief afin de vous offrir un terrain de jeu crédible dans une atmosphère lourde et lugubre à souhait ! Le titre d’Eidos Montréal mélange à merveille Angleterre Victorienne et univers Steampunk, le tout dévasté par la maladie. Pour peupler son univers sombre, le jeu offre une galerie de personnages expressifs aux visages marqués par les années de mal être. Malgré l’épidémie de grisaille qui sévit, les rues de la ville sont loin d’être vides et regorgent de coins sombre. En effet, les nombreuses milices surveillent et patrouillent et les quelques habitants que vous rencontrerez vaquent à leurs occupations. À noter que tout le jeu se déroule de nuit, ce qui contribue hautement à l’immersion.

Thief

Jouabilité : La maniabilité du soft est très bonne et l’expérience de Thief est basée entièrement sur la discrétion et l’infiltration. D’ailleurs il est même possible de terminer l’aventure sans jamais assommer ou tuer qui que ce soit. Mais pour cela, silence, furtivité et patience sont les maîtres-mots de ce jeu où il est impératif de connaitre les moindre recoins de la ville. Dans ce jeu en vue à la première personne, notre voleur peut se faufiler, grimper, ramper et s’infiltrer dans les endroits les plus inaccessibles pour s’accaparer de précieux bien sans se faire pincer. Garrett possède également un arsenal mettant l’accent sur la subtilité et sur une compétence essentielle : le mode Focus ! Cette capacité met en surbrillance les éléments de décor utile à la progression et ralentit le temps pour pouvoir voler tranquillement dans les nombreux foyers de la ville ou encore ou de crocheter les serrures plus facilement. Attention toutefois à ne pas trop en abuser car ce pouvoir est soumis à une jauge.

Thief

Durée de Vie : Comptez environ une quinzaine d’heures pour finir l’aventure principale ainsi que les quêtes annexes. La ville se divise en quartiers et vous devrez multiplier les allers-retours pour aider certaines personnes ou simplement trouver les nombreux trésors disséminés un peu partout dans la cité… S’ajoute à cela un mode défi basé sur le scoring ou vous devrez dérober le maximum de chose en un minimum de temps ! Pour ce genre de jeu, je préfère encore ce genre de challenge qu’un mode multijoueur qui n’aurait pas sa place !

Thief

Bande Son : La musique se montre assez discrète et les doublages en français des personnages sont d’excellentes qualités, malgré leur côté un peu cliché !

Thief

Conclusion : Thief est une belle surprise et plaira à coup sûr à tout les amateurs d’infiltration ! L’ambiance lugubre colle parfaitement à l’univers sombre du jeu et jouer les voleurs, en essayant de ne jamais se faire repérer, est particulièrement jouissif ! Le jeu est trouvable pour moins de 40 euros, alors faites vous plaisir !  ;)

Thief